[Actualité] Recalbox passe en version 6.1.

Ce vendredi 27 septembre sort la version 6.1 de Recalbox, le célèbre système d’exploitation dédié à l’émulation et au rétrogaming. Voici un compte-rendu des nombreuses fonctionnalités qui vont arriver avec cette nouvelle version.

C’est quoi Recalbox ?

Recalbox, c’est un système d’exploitation libre, gratuit et open source développé par une équipe de bénévoles passionnés. Cet OS est dédié au rétrogaming et à l’émulation des consoles rétros comme la PlayStation 1 ou encore la Sega MegaDrive pour ne citer qu’elles. De par sa simplicité, son accessibilité et sa compatibilité avec des micro-ordinateurs tels que ceux de la famille « Raspberry Pi », Recalbox est une solution incontournable pour les fans de jeux vidéo qui n’ont pas la possibilité d’acheter le matériel et les jeux d’origine devenus rares, onéreux ou incompatibles avec le matériel actuel.

Mais c’est également une solution qui supporte Kodi, le très célèbre media-center ! Ce qui fait de Recalbox une solution polyvalente et qui convient à de nombreux usages.

Des nouvelles fonctionnalités impressionnantes

Chaque nouvelle version de Recalbox contient de nouvelles fonctionnalités qui viennent enrichir l’expérience utilisateur. Celle-ci ne fait pas exception puisqu’elle contient des optimisations pour le système et pour la gestion des jeux ainsi que de nouveaux systèmes compatibles.

Mais l’une des fonctionnalités que l’on retiendra est l’arrivée du support des aperçus vidéo dans votre liste de jeux. Concrètement, à la place de la jaquette du jeu, vous aurez maintenant la possibilité d’avoir une vidéo de gameplay. Pratique pour les joueurs qui possèdent une grosse collection et qui s’y perdent parfois.

De nouveaux systèmes émulés

Des nouveaux systèmes émulés
Des nouveaux systèmes émulés

Avec la 6.1, l’équipe de Recalbox propose désormais une émulation d’environs 95 systèmes de jeux. Parmi la quinzaine de nouvelles machines disponibles, on retrouve l’Amstrad GX4000, l’Apple IIGS, l’Amiga 600 et 1200 ou encore les systèmes d’arcade Atomiswave (Metal Slug 6, etc.) ou Naomi (Virtua Tennis 1 & 2, Crazy Taxi etc.). Les utilisateurs PC auront également la possibilité d’émuler la Sega Saturn !

Un scrapper interne amélioré et revu

Le retour du scrapper interne
Le retour du scrapper interne

Absent de la précédente version du système, le scraper interne se dote de plusieurs nouvelles options permettant, par exemple, de choisir si vous souhaitez n’avoir qu’une capture d’écran du jeu, le logo, la jaquette ou encore l’option traditionnelle proposée par Recalbox.

Il est également possible de connecter son compte ScreenScraper afin de choisir la région/langue des images et des textes qui seront affichés dans votre liste de jeux. L’équipe de Recalbox a également remis les API de ScreenScraper et de TheGameDB dans leurs dernières versions.

Le Pi 3A+ compatible et le support du GPI CASE

Le GPI Case
Le GPI Case

Cette nouvelle version de Recalbox est compatible avec le Raspberry Pi 3A+, une carte très petite pouvant être installée dans des solutions embarquées comme le GPI CASE.

D’ailleurs, l’équipe de développement a énormément travaillé sur son système afin de proposer une version qui est 100 % compatible avec le boîtier. Les optimisations apportées par le support profitent également aux autres systèmes qui deviennent ainsi plus rapides, performants et démarrent plus rapidement.

RetroArch se modernise

RetroArch, le célèbre logiciel d’émulation derrière Recalbox passe en version 1.7.8 ! Adieu donc le menu archaïque « RGUI » qui cède sa place à « Ozone », une interface beaucoup plus agréable qui rappelle celle des menus de la Nintendo Switch.

La nouvelle interface Ozone
La nouvelle interface Ozone

Cette nouvelle version de RetroArch propose également un système de traduction en temps réel des textes de nos jeux. Il est donc tout à fait possible de jouer à certains jeux japonais jamais sortis chez nous sans avoir à comprendre la langue. Attention, bien que très intéressante, cette fonctionnalité demande une certaine configuration.

Parmi les nouveautés de cette version, on retrouve également des améliorations pour la configuration des manettes Bluetooth, la gestion du volume sonore entre l’interface de Recalbox et les jeux, le support des extensions de fichiers « .zip » dans des nouveaux émulateurs, la mise à jour des émulateurs dans leurs nouvelles versions, l’émulateur MAME qui passe en version « mame2003_Plus » supportant 500 nouveaux jeux ou encore un mode DEMO améliorés proposant des nouveaux paramètres et un écran de fin pour montrer au joueur quel jeu venait d’être mis en DEMO et sur quelle plateforme il se trouve.

Il s’agit bien entendu d’une liste succincte des nombreuses mises à jour proposées par cette nouvelle version de Recalbox.

Une surprise pour la fin

Il est désormais possible de jouer avec ces jeux CD.

Pour celles et ceux qui utilisent un PC comme support Recalbox, ils pourront découvrir le « RetroArch Disc Project ». Il s’agit d’une nouvelle fonctionnalité qui permet de rejouer à vos jeux CD, que vous possédez, directement et depuis votre ordinateur !

Cette fonctionnalité est compatible les jeux PlayStation 1, Sega CD, 3DO, Sega Dreamcast ou Saturn.

Si comme nous, vous possédez une carte Raspberry Pi, ou une des nombreuses cartes compatibles avec l’OS, et que vous souhaitez l’installez, vous pourrez télécharger cette nouvelle version depuis le site de Recalbox. Cette version 6.1 est très intéressante et on espère que les prochaines seront également fournies avec des améliorations et des nouveautés intéressantes comme par exemple la possibilité d’afficher des overlays, des images qui reprennent le style des consoles ou téléviseur de l’époque comme sur la Super Nintendo Classic Mini, afin de cacher les bandes noires sur nos écrans 16/9. Bon jeu à tous !

Laisser un commentaire