Bob L'éponge - Couverture

[Test] Bob l’Éponge : Bataille pour Bikini Bottom – Réhydraté

Créé en 1999 par Stephen Hillenburg, le dessin animé Bob l’Éponge est devenu, au fil du temps, un programme a succès sur la chaîne Nickelodeon. En un peu plus de 20 ans d’existence, la série a eu droit à des nombreuses adaptations, au succès plus ou moins notable. Mais la surprise de cet été 2020, c’est l’annonce d’un remake de l’une des premières aventures jeux vidéo de l’éponge carrée : Bob l’Éponge : Bataille pour Bikini Bottom, sorti initialement en 2003 sur PS2, Gamecube et Xbox. Alors, ce jeu mérite-t-il que l’on se jette à l’eau ?

Un remake qui n’oublie pas ses fondations

Ce Bob l’Éponge : Bataille pour Bikini Bottom n’est finalement qu’un remake du jeu d’origine, avec un peu de nouveau contenu, comme un mode multijoueur, un chapitre bonus et des ennemis qui n’étaient pas présents dans le jeu d’origine.

Mais mis à part ces ajouts, le jeu ne se démarque pas du titre d’origine. La principale amélioration est bien entendu graphique, et je dois dire que le travail graphique est incroyable. C’est coloré, c’est beau, c’est fluide.

Vous avez dit Super Mario 64 ?

Si vous avez déjà joué à un jeu de plateforme en 3D, et plus précisément au mythique Super Mario 64, vous ne serez pas dépaysé. En effet, Bob l’Éponge : Bataille pour Bikini Bottom – Réhydraté reprend la même structure que ce dernier : un hub central (la ville de Bikini Bottom) avec un ensemble de niveaux dans lesquels le joueur doit compléter des objectifs variés tels que la récupération d’objets, l’élimination d’une vague d’ennemis, l’exploration de la zone de jeu, etc.

Cependant, et à la différence de Super Mario 64, la récupération d’une spatule (qui équivaut aux étoiles dans Mario) ne renvoie pas le joueur dans le hub central.

En ce qui concerne les contrôles et le gameplay, le jeu est très accessible. Les développeurs ont choisi un schéma de contrôles simple qui permet aux plus jeunes de jouer sans difficulté.

Et un détail assez original, mais finalement plutôt commun dans les jeux du genre, c’est la possibilité d’incarner trois personnages différents (Bob l’Éponge, Sandy et Patrick (et non, pas Carlo)) avec leurs caractéristiques propres. Bob peut utiliser les sauts à l’élastique, Sandy peut passer les précipices avec son lasso et Patrick peut porter des objets lourds. Mais bien entendu, il faudra passer de l’un à l’autre pour parvenir à récupérer toutes les spatules et compléter entièrement le jeu.

Une localisation presque complète

Le travail de localisation de Bob l’Éponge : Bataille pour Bikini Bottom – Réhydraté est vraiment bon, surtout en ce qui concerne son audio. On reconnaît les voix des différents personnages du dessin animé, et les acteurs jouent très bien (ils ne surjouent pas). Le jeu utilise d’ailleurs le doublage d’origine, mais remastérisé avec une meilleure compression sonore.

Le seul bémol que je peux lui reprocher à ce niveau concerne la cinématique d’introduction. Il s’agit du générique de la série, mais il n’est qu’en anglais, et c’est bien dommage pour les joueurs français nostalgiques de Bob l’éponge…

Des bugs qui entachent l’expérience

Malgré la qualité de ce remake, j’ai rencontré plusieurs bugs. Ils n’étaient certes pas problématiques et ne m’ont pas forcé à fermer le jeu ou relancer la console, mais ils peuvent facilement entacher l’expérience des joueurs. Ces bugs se présentent sous les formes suivantes : des problèmes avec les bruitages, des textures qui n’apparaissent pas et des murs dans lesquels on reste bloqués.

Ce sont des problèmes que l’on rencontre fréquemment dans les jeux vidéo, mais des patchs ont déjà été déployés et d’autres doivent encore arriver.

Un multijoueur inutile

Le jeu est vendu pour la modique somme de 30€ et propose a une durée de vie d’environs 10 heures, voire plus si vous cherchez à récupérer l’ensemble des spatules et des objets à collectionner.

Pour rajouter du temps de jeu, THQ propose un mode multijoueur de survie. Malheureusement, celui-ci est assez anecdotique, et même s’il est possible d’y jouer en ligne ou en local, c’est du vu et revu, sans réelles nouveautés.

Test réalisé sur Xbox One X

Les points
  • 7.5/10
    Graphismes - 7.5/10
  • 7/10
    Jouabilité - 7/10
  • 6/10
    Durée de vie - 6/10
  • 7/10
    Bande sonore - 7/10
6.9/10

Résumé

« À découvrir »

Fan de jeux vidéo depuis mon enfance, j'ai eu l'occasion de jouer à énormément de licences, des plus connues aux moins connues. J'aime également la musique, le cinéma, le dessin et la photographie.

Laisser un commentaire

Défiler vers le haut