[Chronique] Un palais d’épines et de roses de Sarah J. Maas

[Chronique] Un palais d’épines et de roses de Sarah J. MaasUn palais d'épines et de roses de Sarah J. Maas
Publié par La Martinière Jeunesse le 9 février 2017
Series: Un palais d'épines et de roses #1
ISBN: 9782732472300
Format: Roman
Genre: Fantasy
Nombre de pages: 525
Lu en: V.F.

Goodreads
AmazonFnac

three-half-stars

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels. Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse. Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ? A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ? Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Mon avis

Il m’a fallu un looong moment avant de me lancer dans Un palais d’épines et de roses, alors que j’avais la trilogie dans ma pile à lire depuis au moins deux ans. Sur la blogosphère, les avis sont parfois assez mitigés, voire négatifs, et le fait de commencer une énième saga ultrapopulaire n’aide pas à se décider. Mais finalement, je l’ai commencée sur un coup de tête et après un début plutôt chaotique, je dois dire que j’ai plutôt aimé ce que j’ai lu malgré certains défauts évidents.

Parce que lorsqu’on écrira ces légendes, je ne veux pas laisser le souvenir de quelqu’un qui n’a été qu’un simple spectateur, répondit-il. Je veux que mes descendants sachent que j’étais au cœur de la mêlée et que j’ai combattu, même si je n’ai rien pu accomplir d’utile.

J’avoue être partie du principe que je n’allais pas aimer cette réécriture de La Belle et la Bête, pour éviter d’être déçue par des attentes trop hautes, et je pense avoir bien fait. Malgré tout, j’ai beaucoup de choses à dire, et je vais commencer par un point négatif : le personnage principal. Dans les livres young adult, il n’est pas rare que les héros et héroïnes me tapent sur les nerfs, mais Feyre a atteint un niveau assez exceptionnel car elle passait son temps à se plaindre, et on ne comprend pas toujours pourquoi. Elle reproche souvent tout un tas de choses à son entourage, elle n’écoute rien ni personne et agit comme une enfant gâtée la plupart du temps. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment on peut la considérer comme une “héroïne badass”

Bon, la plupart des personnages m’ont déplu… Parlons très rapidement de Tamlin qui obtient la médaille du personnage le plus plat de l’histoire. À quoi servent ses interventions scénaristiques mis à part nous rappeler qu’il est parfait en tous points, avec des muscles saillants et une peau hâlée ? Et certains passages entre Feyre et lui étaient juste… beaucoup trop mielleux à mon goût. Les seuls personnages qui m’ont plus intéressée sont le cynique Lucien et le mystérieux Rhysand, mais à ce stade de l’histoire on ne l’a pas encore assez suivi pour que je me fasse un véritable avis sur sa personne.

Réjouissez vous de posséder ce cœur humain, Feyre, répondit-il enfin. Et plaignez ceux qui ne ressentent rien.

Un autre point qui m’a déplu, c’est la lenteur du récit. L’intrigue peine à démarrer, alors que les mystères sont nombreux dès le début du livre. J’ai mis énormément de temps à le lire (plus de deux semaines) car je n’arrivais pas à avancer, je n’avais pas souvent envie de me replonger dedans. MAIS je dois dire que le dernier tiers du livre rattrape le tout car il nous entraîne dans un tourbillon d’actions diverses et variées : dangers, manipulation politiques, romance… Je l’ai presque lu d’une traite (alors que je ramais pour les deux premiers tiers). Et j’ai presque réussi à apprécier Feyre (ou du moins éprouver de la compassion pour elle) durant cette partie, c’est dire !

Si le coup de cœur est loin d’être au rendez-vous, la fin du livre m’a vraiment donné envie de lire la suite. En plus, il paraît que le second tome est largement meilleur que le premier, donc je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin (de toute façon, j’avais déjà la suite dans ma PAL oups). Si vous aimez les réécritures de contes, les histoires qui prennent leur temps, les conflits politiques et les triangles amoureux, cette saga de fantasy est aucun doute faite pour vous !

À découvrir

Je suis quelqu'un qu'on pourrait qualifier de "multi-passionnée" car j'ai énormément de passions : de la lecture aux jeux vidéo, en passant par le petit et le grand écran ou encore le dessin digital. Je pratique également beaucoup de loisirs créatifs (la broderie et la couture, l'impression 3D, la résine, etc.) Vous l'aurez compris, je n'aime pas m'ennuyer et j'ai toujours envie de tester de nouvelles choses !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.