[Test] Titanfall 2 : un FPS futuriste et immersif

À la sortie du premier Titanfall, les équipes de Respawn Entertainment avaient essuyé des critiques plutôt mitigées. Les joueurs reprochaient le manque de contenu solo du jeu. Les développeurs tentent, avec cette suite, de rectifier le tir et de montrer le potentiel de cette licence.

Sorti en exclusivité sur Xbox 360, One et Windows, en 2013, Titanfall promettait aux joueurs de vivre un conflit avec des robots géants appelés Titans. Malheureusement, une fois la campagne multijoueur terminée, le contenu solo laissait à désirer et avait déçu les joueurs. Dans ce nouvel épisode, Electronic Arts a mis l’accent sur du contenu supplémentaire ainsi que sur une sortie sur PlayStation 4, mettant ainsi fin à l’exclusivité Microsoft.

Une fluidité à toute épreuve

Le jeu est digne d'un film d'action
Le jeu est digne d’un film d’action

Bien que Titanfall 2 ne soit pas un bijou de technologie (faute à son moteur un peu vieillot, le Source Engine utilisé dans Portal, Half-Life 2 et Counter-Strike), ce nouveau titre est particulièrement réussi visuellement parlant.

Les environnements que l’on parcourt durant l’aventure sont variés : on marche d’une jungle à une base militaire tout en passant par des champs de bataille dévastés. Chaque lieu et décor que l’on découvre regorge de petits détails, aussi minimes soient-ils. Il n’est pas rare de croiser la faune locale s’adonner à toutes sortes d’activités (promenade en groupe, par exemple).

Néanmoins, le principal point fort de de jeu n’est pas son graphisme mais sa stabilité. Vu que les visuels ne sont pas très gourmands, il tourne à un taux d’images constant de 60 ips sans aucun ralentissement et sans aucun sacrifice ! À l’heure où d’autres jeux n’arrivent même pas à atteindre une constance de 30 ips, Titanfall 2 est un parfait exemple de stabilité.

Un gameplay nerveux

Les Titans sont dévastateurs
Les Titans sont dévastateurs

Une stabilité ne serait rien sans un gameplay qui tient la route et je vous rassure, celui de Titanfall 2 est bien maîtrisé. Tout répond à la perfection, que ce soit les armes, les déplacements, les Titans… Le jeu est agréable à prendre en main et durant mes parties, je n’ai jamais ressenti de limites à mon exploration. Toutes les situations semblent avoir été testées par l’équipe de développement : courir sur les murs, etc.

En plus de cela, le level-design permet, aussi bien en solo qu’en multijoueur, de réaliser des styles de jeux totalement différents (infiltration, assaut…). À vous donc de trouver la façon de jouer qui vous conviendra le mieux.

Un contenu assez pauvre

Une campagne courte mais intéressante
Une campagne courte mais intéressante

Malgré la promesse d’Electronic Arts de fournir davantage de contenu, Titanfall 2 ne propose qu’une campagne solo relativement courte et du multijoueur. J’aurais aimé des modes « défi », pouvoir jouer contre des bots dans des matchs hors-ligne ou encore un mode coopératif. Malheureusement, la campagne ne dure pas plus de 6 heures et ce ne sont pas les quelques objets à collecter ou encore la difficulté « élite » qui vous retiendront sur le jeu.

Il ne vous reste donc que le multijoueur, mode essentiel à tous les jeux de tir récents. Très classique, il comporte bien entendu des modes connus et familiers comme le célèbre match à mort par équipe ou encore la capture de drapeaux. Ce qui différencie ce titre des autres jeux du même genre réside dans ses mécaniques de gameplay mélangeant combats au sol et à l’intérieur des Titans. Il résulte de ce mélange un véritable chaos qui rend chaque partie unique et immersive.

Et l’histoire, dans tout ça ?

Le scénario manque d'explications
Le scénario manque d’explications

Bien que j’apprécie tout particulièrement les univers futuristes et de science-fiction, l’univers créé pour ce jeu m’a paru assez vide, surtout d’un point de vue scénaristique. On ne s’intéresse pas assez, voire pas du tout à la politique, et encore moins aux raisons qui ont poussé les deux camps à s’affronter. Vous jouez un soldat devenu pilote, sans en savoir plus. Votre mission ? Empêcher la destruction de votre planète en éliminant toute menace sur votre passage.

Malgré le manque de background, la relation entre Jack Cooper, notre héros, et son robot de combat BT-7274 m’a beaucoup intéressée durant ma partie. Elle est très bien développée et on sent une véritable amitié naissante entre les deux personnages. Malheureusement, lors des discussions, cinématiques et autres, c’est BT qui s’exprime le plus, si bien que j’ai eu l’impression de n’être qu’un simple spectateur.

Il s’adresse à qui ?

Titanfall 2 ne s’adresse pas à des joueurs solo vu son trop faible contenu hors-ligne, mais si vous appréciez les bonnes parties multijoueur, ce jeu est fait pour vous. La véritable question concerne sa suite, déjà annoncée : le mode solo sera-t-il plus riche ?

Enfin, sachez que chaque DLC sorti à ce jour est disponible gratuitement et que seuls des ajouts esthétiques sont disponibles à l’achat.

Test réalisé sur PlayStation 4
Les points
  • 7/10
    Graphismes - 7/10
  • 8/10
    Jouabilité - 8/10
  • 6/10
    Durée de vie - 6/10
  • 8/10
    Bande sonore - 8/10
  • 6/10
    Scénario - 6/10

Résumé

Malgré certains défauts, cette seconde aventure dans l’univers de Titanfall m’a convaincu. J’espère que la suite, déjà annoncée, comblera les défauts des deux précédents opus.

« On a adoré ! »

Maxim

Fan de jeux vidéo depuis mon enfance, j'ai eu l'occasion de jouer à énormément de licences, des plus connues aux moins connues. J'aime également la musique, le cinéma, le dessin et la photographie.

Laisser un commentaire

Scroll Up