[Test] WipEout Omega Collection : un retour fulgurant ?

Suite à la fermeture du studio de développement SCE Studio Liverpool en 2012 par Sony, la licence WipEout semblait vouée à disparaître, et ce malgré un épisode PS Vita très convaincant. À la surprise générale, un nouvel opus de la série a été annoncé en 2017 en exclusivité sur la dernière console du constructeur japonais : la PlayStation 4. 

Une fois l’excitation d’un nouveau jeu passée, on se rend très vite compte que ce WipEout Omega Collection n’est en fait qu’une compilation de trois épisodes: WipEout HD, HD Fury et 2048 sortis précédemment sur PlayStation 3 et PlayStation Vita.

Trois jeux pour le prix d’un

WipEout Omega Collection - Image 1
Des courses complexes

Le contenu de cette collection est assez conséquent car elle regroupe trois jeux pour le prix d’un. Finir les trois volets vous demandera entre 15 à 20 heures si vous souhaitez collecter toutes les médailles d’or.

À cette durée plutôt élevée pour un jeu de course arcade s’ajoute un mode en ligne et un mode Racebox. Le premier vous permet, bien entendu, de vous mesurer à d’autres adversaires dans des courses ou batailles à huit joueurs remplies de rebondissements. Le Racebox, c’est un peu le bac à sable de ce WipEout. À vous de créer vos propres tournois en choisissant au préalable les circuits et modes que vous souhaitez parcourir.

Les joueurs en manque de défi pourront bien entendu accomplir les différentes campagnes solo reprenant les 26 circuits disponibles dans cette compilation.

Une fluidité à toute épreuve

Les vaisseaux sont très détaillés

En plus d’une maniabilité revue et adaptée à la manette DualShock 4, WipEout Omega Collection présente des visuels retravaillés. Le jeu est disponible en 4K sur PS4 Pro et tourne à 60 images par seconde sur toutes les versions de la console.

Qu’importent les explosions, les loopings ou encore la vitesse ahurissante, ce remaster tourne constamment au taux d’images cité plus haut sans descendre en dessous de celui-ci.

L’ensemble est plus agréable qu’il ne pouvait l’être sur la portable de Sony ou sur la PS3. Tout est beaucoup plus détaillé et le confort apporté par ces nouveaux visuels est indéniable. En plus, la présence d’un mode photo vous permettra de faire des clichés de vos vaisseaux dans différents environnements qui en mettent plein les yeux.

I’m a firestarter, twisted firestarter

WipEout Omega Collection - Image 2
La bande-son colle à l’univers futuriste du jeu

Comment parler d’un jeu comme WipEout sans mentionner sa bande-son? Autant vous le dire directement : si vous n’appréciez pas la musique électronique, alors vous risquez de ne pas apprécier son ambiance musicale.

De Boys Noize à James Talk, en passant par Prodigy, chaque chanson colle parfaitement à l’univers futuriste de la série. On se laisse facilement emporter par ce rythme électrisant et psychédélique !

Si vous souhaitez écouter la bande-son du jeu, Sony a posté une playlist Spotify regroupant tous les titres. Elle est disponible ici. Bonne écoute !

Si vous aviez déjà joué aux épisodes originaux, WipEout Omega Collection ne sera pas nécessaire tant les ajouts faits dessus son minimes. Néanmoins, si vous avez envie de découvrir une nouvelle licence, cette compilation comprend notamment WipEout 2048, l’excellent épisode PS Vita dans une version plus accessible.

Test réalisé sur PlayStation 4
Les points
  • 8/10
    Graphismes - 8/10
  • 7/10
    Jouabilité - 7/10
  • 9/10
    Durée de vie - 9/10
  • 7/10
    Bande sonore - 7/10

Résumé

WipEout Omega Collection en met plein des yeux ! Que dire de sa bande-son électronique, de sa maniabilité ou encore de sa durée de vie ? Laissez-vous tenter par cette compilation au prix dérisoire de 30€.
note jeux-vidéo
On a adoré !

Maxim

Fan de jeux vidéo depuis mon enfance, j'ai eu l'occasion de jouer à énormément de licences, des plus connues aux moins connues. J'aime également la musique, le cinéma, le dessin et la photographie.

Laisser un commentaire

Scroll Up