[Test] The Escapists : Prison Break, en mieux ?

Prison Break : The conspiracy vous avait déçu ? Vous souhaitez vous replonger dans l’univers carcéral ? Tenter de vous évader d’une prison est votre rêve ? Alors, The Escapists est fait pour vous !

The Escapists est un mélange original entre un jeu de stratégie, un jeu de rôle et un jeu de type sandbox. Un mélange, certes, étrange, mais original. Le titre arbore un look rétro (qui plaît ou non), qui nous rappelle l’âge d’or du jeu vidéo en vue de dessus. Dans The Escapists, vous incarnez un détenu dont le but est de s’évader des six prisons présentes dans ce jeu de Mouldy Toof. Facile, vous dites? Bien au contraire.

Une journée en prison

Avant de penser à vous évader, un petit tutoriel ne sera pas de trop pour cerner les mécaniques du jeu. Même si le tutoriel est assez rudimentaire, il vous apprend les bases du jeu et vous permet de vous lancer dans votre première tentative d’évasion. Chaque jour dans la prison est rythmé par différentes activités (faire du sport, aller à la cantine, prendre une douche, etc.). Vous pouvez interagir avec nos codétenus, ce qui vous permettra de récolter des informations ou des objets (pouvant servir au craft) permettant de planifier votre évasion.

Pouvez-vous m’aidez, mon bon monsieur ?

Un repas à la cantine
Un repas à la cantine

En rendant des services, vous augmentez ou baissez votre réputation avec les autres détenus et les gardes. Le marché noir est florissant dans les six prisons qui composent le jeu et autant vous dire que ces boutiques ambulant joueront un rôle décisif lors de votre évasion. Même si vous disposez de beaucoup de liberté dans la première prison, les choses vont réellement se corser dans les prisons suivantes.

J’ai parlé de six prisons et cela peut paraître très peu, mais vous allez pouvoir passer de nombreuses heures dans chacune de ces prisons. De plus, le jeu permet de faire évoluer les statistiques votre personnage (intelligence, force, vitesse), ce qui ajoute davantage de challenge.

Vous prendrez bien un peu de frustration ? 

Un tank, votre ticket de sortie ?
Un tank. Votre ticket de sortie ?

Le jeu va vous frustrer à de nombreuses reprises car il propose un apprentissage par l’échec : du pur « die and retry« . Une telle mécanique peut plaire tout comme ne pas plaire du tout. Petit conseil : faites attention lorsque les gardes fouillent votre cellule, cachez bien vos objets tirés du marché noir, sinon vous risquez de les perdre. De plus, la préparation physique et mentale de son personnage (gym, bibliothèque, etc.) demande un certain aménagement de l’horaire pour tenter de remplir le plus « d’objectifs » possibles.

 

Et visuellement ?

Visuellement, le titre ne plaira pas à tout le monde. Son aspect rappelle RPG Maker, le tout agrémenté de nombreux effets visuels supplémentaires et de petites touches uniques au titre. Tout cela rend ce jeu unique à mes yeux.

Vous devrez réaliser des nombreuses tâches.
Vous devrez réaliser différentes tâches

WouJy

Fan de jeux vidéo depuis mon enfance, j'ai eu l'occasion de jouer à énormément de licences, des plus connues aux moins connues. J'aime également la musique, le cinéma, le dessin et la photographie.

Une pensée sur “[Test] The Escapists : Prison Break, en mieux ?

  • 20 août 2017 à 0 h 20 min
    Permalink

    Le développeur de ce jeu se fou de notre gueule ..

    Il avais promis sur le kickstarter pour 7000$ (atteint) qu’il implémenterais du multijoueur et maintenant ils nous sorte THE ESCAPISTS 2 à 5euro de plus que le 1 (20 euros) pour ajouter des features promise pour The escapists…..

    Et même pas de réduction pour ceux qui ont acheté le 1… Bien sur tous les pigeon sont en mode « OMG UN NOUVEAU JEU !! OMGAD!! » ….

    Répondre
    • 20 août 2017 à 11 h 11 min
      Permalink

      Je n’étais pas au courant des features prévues pour le jeu. C’est dommage en effet qu’ils proposeront des éléments qui étaient prévu pour ce premier volet dans sa suite… Mais bon, c’est souvent comme cela avec les jeux vidéo. Mis à part cela, tu en as pensé quoi de ce premier « The Escapists » ? 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Scroll Up