[Test] Crash Bandicoot N.Sane Trilogy : le jeu de l’été ?

Véritable star des années 90, prisé par une génération entière de joueurs, Crash Bandicoot, mascotte non-officielle de la première PlayStation aura, tout au long de sa carrière, rencontré des hauts et des bas. Activision, aidé par son studio Vicarious Visions, tente avec ce nouvel épisode de remettre le célèbre marsupial sur le devant de la scène. Crash Bandicoot N.Sane Trilogy offre la possibilité de revisiter les trois premières aventures parues, à l’époque, sur la première PlayStation.

Les jeux de plateforme, un genre bien souvent délaissé, sont, depuis quelques temps, en train de subir un véritable retour de force avec des titres tels que KnackYooka Laylee ou encore Sonic Mania. Il ne manquait plus qu’à la célèbre mascotte de revenir sur la console qui l’avait fait connaître : la PlayStation de Sony.

Le retour aux sources

Notre Bandicoot qui danse
Notre Bandicoot qui danse

Véritable cure de jouvence pour les fans de la licence, The N. Sane Trilogy va vous permettre de revivre les trois premières aventures du marsupial : Crash Bandicoot, Cortex Strikes Back et Warped. Et tout cela, avec un tout nouveau moteur de jeu : le Vicarious Alchemestry. Ce moteur fait maison a permis de remasteriser les jeux en Full HD et en 4K à 30 images par secondes. L’ensemble est enrichi par de nouveaux modèles 3D ainsi que des lumières et des animations revisitées.

À première vue, les graphismes sont vraiment très beaux. On prend plaisir à (re)visiter les différents niveaux et contempler les paysages qui sont aussi colorés qu’à l’époque de la PlayStation. Certains points seraient tout de même à retravailler car l’eau, par exemple, n’est pas réaliste et son rendu laisse parfois à désirer. Mis à part cela, au premier regard, on se croirait presque devant un film ou une série d’animation, c’est assez spectaculaire. Certes, le jeu souffre par moments d’aliasing mais le tout est vraiment très propre et bien maîtrisé.

On ne peut donc que saluer le travail de remasterisation de Vicarious Visions. Ils ne possédaient pas le code source des jeux de l’époque, et pourtant ils ont su tout reproduire d’eux-même et cela, de manière très fidèle. Il s’agit d’une véritable performance de leur part !

Un gameplay amélioré !

La moto : inédite dans Crash Bandicoot 3
La moto : inédite dans Crash Bandicoot 3

Sachant que l’aventure est une remasterisation de jeux sortis il y a vingt ans, on pourrait se demander si ceux-ci n’ont pas mal vieilli. À peine votre partie commencée, vous remarquerez que ces jeux fonctionnent encore très bien aujourd’hui ! 

Le timing, le level-design, les pièges… tout est maîtrisé pour donner naissance à un jeu accessible aussi bien aux nouveaux venus qu’aux initiés. Il peut également être très exigeant par moments. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on sait que la physique des sauts est un peu différente de celle de l’époque. En effet, les pieds de Crash sont plus petits et leur forme est plus ovale qu’à l’époque. Il faudra donc faire preuve de plus de précision dans vos sauts. Crash est également plus lourd et, naturellement, il retombe plus vite sur le sol. Une meilleure gestion des timings de vos sauts vous sera donc demandée.

Le premier Crash Bandicoot, très difficile à l’époque, a subi, avec cette remasterisation, des ajustements au niveau de son gameplay et de ses mécaniques de jeu. Par exemple, on peut désormais obtenir les gemmes blanches à la fin d’un niveau même si on meurt durant celui-ci, on peut rejouer les niveaux bonus si on meurt dedans… Ces détails rendent le jeu bien plus accessible qu’à l’époque.

Ce n’est, bien sûr, pas le seul des trois à avoir été revu. L’ensemble de la trilogie a reçu diverses améliorations comme, par exemple : un système de sauvegarde identique aux trois opus; un nouveau mode de jeu (les courses contre-la-montre, enfin disponible sur le premier et le deuxième); de nouvelles animations de mort; la possibilité de jouer Coco, la soeur de Crash; ainsi que des corrections de bugs et d’incohérences scénaristiques. 

Le tout permet d’obtenir un gameplay amélioré tout en étant le plus fidèles possible aux jeux de l’époque.

Trois jeux pour le prix d’un

N.Sanity Beach dans toute sa splendeur
N.Sanity Beach dans toute sa splendeur

Au niveau de la durée de vie du titre, il vous faudra environs 10 à 15 heures pour terminer l’histoire des trois jeux. À cela, rajoutez deux à cinq heures pour récupérer l’ensemble des collectables (gemmes blanches et gemmes de couleur). Sans oublier le temps qu’il vous faudra pour réussir l’ensemble des contre-la-montre.

Il est à noter que les chasseurs de trophées auront une raison de plus de se procurer cette collection puisque l’obtention des trois platines est relativement simple. Les trophées sont, le plus souvent, liés à l’histoire (battre des boss, obtenir les gemmes…) ou aux contre-la-montre. De quoi mêler nostalgie et chasse aux trophées !

Le son remasterisé

Oui, il y a un bazooka !
Oui, il y a un bazooka !

Naturellement, les graphismes n’ont pas été les seuls à avoir pu bénéficier d’une remasterisation. On note également un travail  conséquent au niveau de la bande sonore et des différents bruitages.

Les musiques sont, dans l’ensemble, assez répétitives (du moins pour le premier volet) mais assez bien travaillées. En ce qui concerne les bruitages, ils collent parfaitement à l’univers de la série. Le jeu comporte des voix-off en français assez agréables à écouter, malgré certains moments où l’on sent que les doubleurs surjouent un peu.

Un jeu stable

Durant la totalité de mes sessions de jeux, je n’ai noté aucune baisse de framerate. De plus, je n’ai rencontré qu’un seul bug mineur lors d’un niveau du premier opus. Cela démontre donc que les équipes de Vicarious Visions ont réalisé un produit stable, le fruit d’un réel travail de finition.

Finalement ?

Crash Bandicoot N. Sane Trilogy est un jeu que je conseille aux fans des jeux de plateformes, ainsi qu’aux fans du marsupial. Le prix est relativement bas (39.99€ à sa sortie), la durée de vie est très correcte et le travail de remasterisation réalisé sur l’ensemble de cette trilogie est un plus non négligeable. Un très bon jeu que je conseille en cette période d’été !

Note: test réalisé sur une PlayStation 4 Slim en Full HD.

WouJy

Fan de jeux vidéo depuis mon enfance, j'ai eu l'occasion de jouer à énormément de licences, des plus connues aux moins connues. J'aime également la musique, le cinéma, le dessin et la photographie.

Laisser un commentaire

Scroll Up