[Top] Les 10 meilleurs jeux de plateforme

Les jeux de plateforme mettent en scène des personnages et des univers que l’on ne pourrait peut-être pas retrouver dans d’autres styles de jeux. En pleine renaissance, les jeux de plateforme présentent une ludothèque variée dans laquelle on risque de se perdre. 

Mais ne vous inquiétez pas ! Pour notre premier top consacré aux jeux vidéo, je vous présente mes dix jeux de plateforme préférés, tous supports confondus.

10. Woody Woodpecker: À l’assaut du parc Buzz Buzzard ! (Elko Software – 2001)

Woody Woodpecker: À l'assaut du parc Buzz Buzzard

Woody Woodpecker : À l’assaut du parc Buzz Buzzard !  est l’un de mes premiers jeux de plateforme. Il est développé par Elko Software et il est sorti sur PlayStation 2 et sur Windows en 2001.

Je me souviens qu’à l’époque j’étais conquis graphiquement puisque celui-ci arborait un cel-shading très convainquant, avec une haute résolution est une bonne maniabilité. C’est avec ce titre que j’ai pu me familiariser avec Woody Woodpecker qui deviendra, après ce jeu, l’un de mes personnages de cartoon préférés.

Ce jeu est assez long, on parcourt les 21 niveaux aux côtés de Woody et ses deux nièces. Il propose une bande son très correcte et des environnements variés inspirés d’un parc d’attractions (espace, piraterie, maison hantée, etc.).

Malheureusement, ce jeu n’a pas obtenu le succès escompté. Les ventes ont globalement été assez faibles et il est passé inaperçu.

9. New Super Mario Bros. (Nintendo – 2006)

New Super Mario Bros.

New Super Mario Bros., sorti en 2006 et développé par Nintendo, est le second jeu faisant partie de la licence Super Mario auquel j’ai eu l’opportunité de jouer, le premier étant Super Mario Bros 3 sur GameBoy Advance.

Si Super Mario Bros. 3 m’avait un peu déçu (jouabilité exigeante, aventure trop longue, difficulté mal dosée), celui-ci m’a énormément plu. Graphiquement, il mélange la 2D (images de fond et certains éléments) et la 3D (personnages, éléments au premier plan, délimitation du décor).

Je le conseille à tous ceux qui n’auraient jamais touché à un jeu de cette licence. En effet, il est plus simple et il propose de réelles innovations en termes de gameplay. Il s’agit du premier Super Mario Bros. sur Nintendo DS et il est également le premier d’une nouvelle série, les New Super Mario Bros. avec des jeux sur Nintendo 3DS, Wii et Wii U.

Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas l’essayer puisqu’il est compatible avec la Nintendo 3DS et disponible pour un prix dérisoire !

8. Donkey Kong Country (RARE – 1994)

Donkey Kong Country

Donkey Kong Country est un excellent jeu du studio Rare. D’abord créateur de jeux type arcade comme le très célèbre Solar Jetman sur NES et sur borne d’arcade, ils ont, au cours des générations Super Nintendo et Nintendo 64, réalisé des véritables chefs d’œuvre.

Il s’agit d’un excellent jeu de plateforme proposant des environnements riches et variés et mettant en scène le célèbre Donkey Kong dans une aventure jouable en coopération ! Grâce au travail de modélisation effectué sur des stations de travail Silicon Graphics, Donkey Kong Country fait preuve de véritables prouesses graphiques pour l’époque ! 

Premier volet d’une trilogie, il est disponible sur Super Nintendo, Gameboy Advance et sur la console virtuelle Nintendo.

7. Prince of Persia: Les Sables du Temps (Ubisoft – 2003)

Prince of Persia: Les Sables du Temps

Quand Ubisoft récupère une licence, ils redonnent à celle-ci une nouvelle jeunesse. C’est ce qu’il s’est passé avec le premier volet de la saga des Prince of Persia, Les Sables du Temps.

Véritable petit bijou lors de sa sortie, ce jeu propose pas moins de 70 animations pour le personnage, des décors avec de longues distances d’affichage, et surtout un monde vivant sans temps de chargement entre chaque niveau ! Le prince est extrêmement maniable et avec sa dague, il manipule le temps à sa guise : pause, retour en arrière, avance rapide…

L’histoire est narrée à la manière d’un conte des mille et une nuits. Le scénario est original et il inaugure le premier volet d’une trilogie qui deviendra beaucoup plus sombre et violente par la suite. Je vous le conseille ne serait-ce que pour les décors, les mécaniques liées à la manipulation du temps ou encore la richesse du jeu. 

Il est disponible sur PS2, PS3, Xbox, Gamecube et PC.

6. Braid (Jonathan Blow – 2008)

Braid

Véritable succès et pionnier du jeux indépendant, Braid, réalisé par Jonathan Blow, vous permet de jouer dans la peau de Tim, un homme bien mystérieux. Plus l’aventure progresse, plus l’histoire de Tim vous apparaîtra comme floue et torturée, jusqu’à la conclusion qui propose plusieurs sens de lecture (dont les fans débattent encore). Vous l’aurez compris, Braid est un jeu narratif avec une histoire forte, des sous-entendus et des passages délibérément laissés flous.

Au niveau du gameplay, il s’agit d’un plateformer 2D avec des graphismes réalisés à la main. Des mécaniques liés à la manipulation du temps sont proposés au joueur. A la différence de Prince of Persia, Braid propose des mécaniques différentes et uniques liées à chaque monde que vous traverserez. Il est donc impossible de ralentir le temps à partir du monde 2, vous ne pourrez le faire qu’à partir du monde 4. Cette idée est très intéressante car, dans chaque monde, nous découvrons de nouveaux gameplay qui donnent l’impression d’être dans un nouveau jeu à chaque fois.

L’aspect sonore est également très travaillé : les compositions sont belles et mélodieuse.

Le vrai défaut de ce jeu vient de sa durée de vie assez courte au final. En effet, il vous faudra compter une à deux heures pour compléter les premiers mondes. Rajoutez à cela le temps qu’il vous faudra pour compléter l’ensemble des puzzles qui composent le jeu afin de découvrir un monde inédit qui viendra conclure l’histoire en vous donnant des compléments d’informations.

Vous retrouverez ce jeu pour une vingtaine d’euros sur Steam et Xbox.

5. Toy Story 2: Buzz l’Éclair à la rescousse ! (Traveller’s Tales – 1999)

Toy Story 2: Buzz l'Éclair à la rescousse !

Toy Story 2, la suite du monument du cinéma d’animation, est sorti en 1995 et a donné lieu à des adaptations sur console très convaincantes. En cinquième position de ce top, nous retrouvons donc le jeu Toy Story 2 réalisé par Traveller’s Tales en 1999. Si vous vous intéressez un peu aux adaptations des films Disney, vous remarquerez donc que les équipes de Traveller’s Tales sont des habitués de ce domaine.

Les graphismes de ce jeu sont corrects mais la véritable originalité de ce titre réside dans ses lieux et les ennemis que nous rencontrons lors de nos parties. En effet, étant donné que nous incarnons le jouet Buzz L’éclair le Ranger de l’espace, nous affrontons donc naturellement d’autres jouets en visitant des lieux anodins comme un garage, un magasin de jouets, une grand rue, etc.

Ce mélange est vraiment très intéressant et apporte un niveau d’originalité que l’on ne retrouve pas nécessairement dans les autres titres de cette époque. Le seul défaut de ce jeu vient de sa durée de vie assez courte finalement, composés de seulement dix niveaux.

Toy Story 2 est disponible sur PlayStation 1, Nintendo 64, Dreamcast, Windows, macOS, Gameboy Color, PSP et PS3 (en téléchargement).

4. Jak and Daxter: The Precursor Legacy (Naughty Dogs – 2001)

Jak and Daxter: The Precursor Legacy

Les créateurs de la série Crash Bandicoot nous dévoilent ici leur tout premier jeu sur PlayStation 2. Avec Jak and Daxter : The Precursor Legacy, Naughty Dogs donne un véritable coup de fraîcheur aux jeux de plateforme/aventure. Ils relèvent le pari de réaliser un jeu d’aventure en monde ouvert sans temps de chargements. Une véritable prouesse pour l’époque !

En plus de graphismes toujours très corrects actuellement, le jeu dispose d’un scénario très intéressant et d’un gameplay finement élaboré. Ce Jak and Daxter a été un tel succès qu’il sera suivi par deux autres titres, chacun apportant leur propre gameplay et leurs nouveautés.

Jak and Daxter : The Precursor Legacy est un jeu à essayer absolument si vous possédez une PlayStation 2. Notez qu’une compilation est sortie sur PlayStation 3, PSVita et que la trilogie est actuellement en pleine remasterisation sur PS4 (le premier épisode est déjà disponible sur le store).

3. Oddworld: L’Odyssée d’Abe (Oddworld Inhabitants – 1998)

Oddworld: L’Odyssée d’Abe

Premier volet de la série des Oddworld, L’Odyssée d’Abe vous propose d’incarner notre un Mudokon nommé Abe. Le monde d’Oddworld prend place dans un univers dystopique dans lequel la société alimentaire RuptureFarms réduit le peuple en esclavage. En plein service de nuit, Abe surprend une réunion entre différents actionnaires de la société. Ceux-ci tentent de trouver une solution car les profits sont en chutes libres. Leur solution ? Inventer un plat à base de Mudokon. Abe est alors découvert et s’enfuit en essayant de sauver le plus de Mudokon possible.

L’Odyssée d’Abe, tout comme sa suite, L’Exode d’Abe, nous propose donc une aventure assez sombre tintée d’une critique du consumérisme, le tout avec des notes d’humours assez prononcées.

L’originalité de cette série vient avant tout de son moteur de jeu A.L.I.V.E., couplé au Gamespeak. A.L.I.V.E. permet d’afficher des graphismes en 2D extrêmement détaillés qui donnent l’impression d’être en 3D. Il peut afficher des cinématiques pré-rendues, le tout avec une gestion des intelligences artificielles très poussée. Le Gamespeak, lui, permet à Abe d’interagir avec l’ensemble des créatures qui composent Oddworld afin de demander une diversion, par exemple, ou de réaliser un action lorsque l’on prend possession d’un garde ou d’une créature. Car oui, dans ce jeu vous pouvez prendre possession de la plupart des créatures tout en interagissant avec votre environnement.

L’Odyssée d’Abe dispose d’une durée de vie très longue et il vous faudra ruser d’ingéniosité afin de sauver le plus de Mudokon possible. Son système de sauvegarde est assez contraignant : vous ne pourrez sauvegarder qu’aux rares points de contrôle.

Un remake de ce jeu, nommé « New ‘n’ Tasty!« , est sorti en 2014 sur PS3, PS4, PSVita, Xbox One et Wii U.

2. Crash Bandicoot 3: Warped (Naughty Dogs – 1998)

Crash Bandicoot 3: Warped

Dernier volet de la trilogie Crash Bandicoot sur PlayStation, Crash Bandicoot 3 : Warped est le représentant de l’ensemble des éléments qui manquaient aux deux précédents volets.

Dans cette troisième aventure, vous passerez du Moyen-Âge à la ville futuriste, tout en voyageant dans les fonds marins. Il propose également de nouveaux types de niveaux permettant de conduire des véhicules comme un jet-ski ou encore une moto.

Très accessible,  il dispose d’une durée de vie correcte (surtout pour les mordus du 100%). À mon sens, ils auraient pu ajouter quelques niveaux car on reste un peu sur notre faim.

Le jeu est disponible sur PlayStation 1, et en téléchargement sur PlayStation 3, PSVita et PSP. Une version remasterisée du jeu est sortie en juin 2017 sur PlayStation 4. On vous en parle ici !

1. Rayman 2 (Ubisoft – 1999)

Rayman 2

Deuxième volet de la série Rayman, Rayman 2 The Great Escape est, selon moi, le jeu de plateforme par excellence !

Le titre propose des graphismes impressionnants et toujours corrects de nos jours. À l’inverse de son prédécesseur, ce second jeu est beaucoup plus facile et ce n’est plus mal, au final, car cela nous permet de profiter davantage des autres points positifs : les environnements variés, des niveaux plus ouverts et une ambiance tout bonnement prenante !

La jouabilité a elle aussi été revue : Rayman réagit au doigt et à l’œil. En ce qui concerne la durée de vie du jeu, elle est assez longue car le joueur devra récolter les 1000 Lums en utilisant des pouvoirs qui ne seront récoltables qu’à certains moments de la partie.

Un jeu que je conseille vivement à tous les fans de jeux de plateforme. Il est sorti sur la plupart des consoles disponibles, vous n’avez donc aucune raison de passer à côté 🙂

 
Quels sont vos jeux de plateforme préférés?

Ce classement est subjectif.

WouJy

Fan de jeux vidéo depuis mon enfance, j'ai eu l'occasion de jouer à énormément de licences, des plus connues aux moins connues. J'aime également la musique, le cinéma, le dessin et la photographie.

Laisser un commentaire

Scroll Up