[Review] The Good Place – Saison 1

Parue fin 2016, la série The Good Place a réussi à attirer pas moins de 3 644 286 téléspectateurs lors de la diffusion de la première saison. Un bien bel accueil pour cette série dont les épisodes sont courts – environs 22 min – mais terriblement addictifs ! 

Après son décès, notre personnage principal, Eleanor Shellstrop (Kristen Bell), se retrouve au « bon endroit » par erreur après sa mort. Au vu de ses actions durant son vivant, elle aurait dû être envoyée au « mauvais endroit ». Elle va alors tout faire pour devenir une bonne personne et gagner sa place parmi les autres. Malgré tout, certaines tentations sont trop fortes pour elle.

Un humour omniprésent

The Good Place - Image 1
Eleanor ira de surprises en surprises

Cette série est un véritable vent de fraîcheur, une série « feel good ». Habile mélange d’humour noir, d’humour classique, d’absurde et de comique de répétition, The Good Place arrive à faire réfléchir le spectateur tout en amenant des situations plus cocasses les unes que les autres. Si vous aimez ce genre d’humour et acceptez le côté absurde de la série, vous passerez un bon moment à coup sûr !

La construction de chaque épisode repose sur une situation de départ liée à l’objectif principal d’Eleanor : devenir une meilleure personne. Un élément déclencheur apporte à chaque fois son lot de conséquences au bon endroit, et chacune situation qui en découle fait écho au passé des personnages. Ce procédé de narration aide à la compréhension générale de l’histoire tout en nous permettant de découvrir davantage les personnages grâce aux nombreux flash-backs.

Une intrigue originale

The Good Place - Image 2
Chidi tente d’aider Eleanor à devenir une bonne personne

The Good Place brille par son originalité, tant au niveau de l’histoire que de l’humour et de la dérision. Les épisodes courts rendent cette série véritablement addictive et les nombreux retournements de situation nous donnent envie d’enchaîner directement avec l’épisode suivant. Je n’ai d’ailleurs ressenti aucune lassitude au fil des péripéties d’Eleanor et des autres personnages.

Dans cette première saison, j’ai également beaucoup aimé les différentes morales présentes à la fin de chaque épisode. Ainsi, cette série se révèle être un véritable puits de réflexion et nous invite à réfléchir presque autant que les personnages impliqués. Les problématiques proposées sont d’ailleurs plus importantes qu’il n’y paraît au premier abord !

The Good Place est une série feel good qui se laisse regarder et qui arrive à captiver le téléspectateur, pour peu qu’il soit réceptif à l’humour absurde et à la dérision. Chaque épisode dure environs 22 minutes et une seconde saison est d’ores et déjà disponible sur Netflix.

The Good Place - Image 3

Maxim

Fan de jeux vidéo depuis mon enfance, j'ai eu l'occasion de jouer à énormément de licences, des plus connues aux moins connues. J'aime également la musique, le cinéma, le dessin et la photographie.

Laisser un commentaire

Scroll Up