[Chronique] Quand Dimple rencontre Rishi de Sandhya Menon

Sandhya Menon – Hachette (2018) – 440 pages – Jeunesse & Contemporain

16,90€ sur Amazon

La première réaction qu’a eu Dimple quand elle a rencontré Rishi ?
Lui jeter son café à a figure et prendre ses jambes à son cou.

En même temps, qui oserait aborder une fille de cette façon :
« Bonjour, future femme. J’ai hâte de commencer le reste de nos vies. » ?

Ce que Dimple ignore, c’est que Rishi va passer l’été dans la même université qu’elle.
Et surtout… qu’il est l’homme auquel ses parents l’ont promise
sans l’en informer !

Elle ! Dimple ! Fière de son indépendance, ravie de vivre enfin
loin de sa famille, embarquée dans un mariage arrangé ?
Hors de question !

Mon avis

J’avais, dans un premier temps, tenté de lire « Quand Dimple rencontre Rishi » en VO, mais il s’agissait de l’une de mes premières lectures en anglais, et je n’ai malheureusement pas réussi à aller au-delà du chapitre 3. Je devais sans cesse vérifier certains mots, et les termes hindou ne m’ont pas du tout aidée. J’ai donc sauté sur l’occasion de le lire lorsque j’ai vu qu’il était disponible sur NetGalley.

Dans ce livre, on fait la connaissance de Dimple, une jeune fille hindou très indépendante et passionnée par la programmation. Elle rêve de se rendre à Insomnia Con, un camp d’été durant lequel les élèves sont amenés à réaliser une application. À sa grande surprise, ses parents vont accepter de l’y envoyer, mais ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’ils ont tout manigancé pour qu’elle rencontre Rishi, son potentiel futur mari.

De prime abord, les sujets proposés sont assez intéressants : les mariages arrangés au 21ème siècle et la programmation informatique. Au terme de ma lecture, je suis assez déçue de ce que j’ai finalement trouvé dans cette histoire : une romance, et rien de plus. Tout tourne sans cesse autour de la rencontre de Dimple et Rishi (j’aurais dû m’en douter, au vu du titre), et je n’ai finalement rien appris de particulier sur les deux thématiques citées précédemment. J’aurais aimé que l’histoire se centre davantage sur leurs projets, par exemple.

Si j’ai beaucoup aimé le personnage de Rishi que j’ai trouvé adorable et touchant, j’ai cependant détesté celui de Dimple ! Elle se présente comme étant une femme forte et indépendante, mais se contredit dès sa première rencontre avec Rishi. Tout va beaucoup trop vite à mon goût, et notre protagoniste féminine a très vite commencé à m’agacer. Elle juge les autres sans même prendre la peine de les connaître, elle croit savoir ce qui est bien pour les autres mieux qu’eux, elle prend des décisions à leur place… Bref, je ne l’ai vraiment pas aimée et, pour moi, c’est le gros point noir de cette histoire.

En ce qui concerne la forme du roman, le récit est divisé entre deux points de vue, celui de Rishi et celui de Dimple, or, le récit est écrit à la troisième personne. Je n’ai pas compris l’utilité de nous proposer deux points de vue différents si ceux-ci ne sont pas écrits à la première personne. J’ai également été assez dérangée par les temps employés (à cause de la traduction française, probablement). L’histoire est écrite à l’imparfait et au passé composé, mais aucun verbe au passé simple comme j’ai l’habitude de le voir. À cause de cela, j’ai trouvé le rythme assez bizarre et il m’a fallu un certain temps pour m’y habituer.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas spécialement accroché avec cette histoire. Elle se lit rapidement en raison de la longueur des chapitres proposés, mais ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais en commençant ce livre. La romance est touchante, mais j’aurais préféré que l’auteure développe davantage les thématiques du mariage arrangé et du langage informatique. Dommage…

« À découvrir »

Merci à NetGalley et aux éditions Hachette de m’avoir permis de découvrir ce roman !

Émilie

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Laisser un commentaire

Scroll Up