[Chronique] Pretty Guardian Sailor Moon Eternal Edition

[Chronique] Pretty Guardian Sailor Moon Eternal EditionPretty Guardian Sailor Moon. Eternal Edition de Naoko Takeuchi
Publié par Pika le 14 octobre 2020
ISBN: 9782811652128
Format: Manga
Genre: Shojo
Nombre de pages: 290
Lu en: V.F.

Goodreads
AmazonFnac

four-half-stars

Usagi Tsukino est une jeune fille de 14 ans, un peu pleurnicharde et maladroite.
Un jour, elle rencontre Luna, une chatte noire marquée par un croissant de lune sur le front… La vie de la jeune fille s’en trouve alors bouleversée.
Luna lui transmet une broche grâce à laquelle Usagi peut se métamorphoser en la justicière Sailor Moon. Avec ses amies guerrières, elle a pour mission de chercher le Cristal d’Argent et de protéger la princesse du royaume de la Lune.

Mon avis

Après avoir lorgné dessus pendant longtemps, j’ai finalement craqué il y a quelques mois pour la nouvelle édition du manga Sailor Moon, l’Eternal Edition. Je précise que j’ai d’abord été attirée par cette édition pour sa beauté ainsi que pour son grand format. A l’intérieur, toutes les pages sont en papier glacé et il y en a également quelques-unes en couleur, au début et à la fin de chaque chapitre. Il ne m’en faut pas plus pour être conquise !

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai découvert la saga avec cette édition et la seule chose que je regrette, c’est de ne pas l’avoir commencée quelques années plus tôt. Au-delà de l’aspect esthétique, et pour parler un peu de l’histoire, je ne me suis presque jamais ennuyée dans Sailor Moon, même dans le premier tome qui reste très introductif. L’histoire n’est ni trop lente ni trop rapide à se mettre en place et j’ai beaucoup apprécié les batailles contre les ennemis, même si j’ai trouvé certaines scènes difficiles à suivre à cause de la présence d’un grand nombre de détails dans une même case. Quand un combat est terminé et l’ennemi vaincu, le repos est de courte de durée car un autre arrive peu de temps après. Ce schéma amène un nombre assez important d’antagonistes au fil des tomes avec toujours le même objectif en tête (= détruire les sailors et prendre le contrôle de la terre). J’ai malheureusement trouvé le manga assez répétitif sur ce point, d’autant plus qu’il n’y a pas que les antagonistes qui sont nombreux. On croise en effet un grand nombre d’autres personnages au cours de l’histoire (alliés, ennemis ou personnages neutres), ce qui m’a embrouillée à pas mal de moments car j’ai eu du mal à retenir leurs noms et à les reconnaître.

En parlant de personnages, Usagi est, sans surprise, le personnage que j’ai le plus apprécié durant ma lecture. Je trouve que c’est celle qui a le plus évolué entre le premier et le dernier tome, que ce soit au niveau de ses transformations ou de sa manière d’être et d’agir. Ainsi, on passe d’une jeune fille pleurnicharde et peureuse à une héroïne prête à tout pour sauver la Terre et ses proches. En tant que Sailor Moon, elle acquiert de nouvelles transformations au fil des tomes et je les ai trouvées vraiment magnifiques (en particulier dans les pages en couleur).

Un autre point que j’ai apprécié est la présence bien dosée de romance. Vous me direz que c’est logique qu’il y en ait, vu que Sailor Moon est un shôjo et qu’il y en a dans les trois quarts des shôjo, mais même si j’aime bien la romance, j’étais contente de voir que celle-ci n’était pas le centre de l’histoire. Bien sûr, il y a quelques passages centrés sur Usagi et Mamoru (Mamo-Chan pour les intimes), mais ces moments-là sont utiles à l’histoire et on n’a jamais l’impression de passer d’un manga sur les super-héroïnes à un manga sur les amourettes. Il n’y a jamais trop ou trop peu de romance.

En bonus, à la fin de presque chaque tome, on découvre des petites histoires issues des deux mangas Sailor Moon: Shorts Stories. Ces histoires courtes mettent à l’honneur des personnages autres que Sailor Moon comme Chibiusa, Luna ou encore Rei, et c’est un bon moyen d’apprendre à les connaître. J’ai apprécié retrouver ces petites aventures à la fin des tomes, car elles permettent de passer à quelque chose de plus calme avant l’aventure principale dans le prochain tome.

De manière générale, la série Sailor Moon a été un gros coup de cœur pour moi. Je ne peux que vous recommander ce manga si vous cherchez une lecture agréable et terminée (avec peu de tomes) et si vous appréciez l’univers de la magie et des super-héroïnes. Que ce soit une découverte ou une redécouverte, vous ne serez sans doute pas déçus !

Je rédige essentiellement des articles sur les mangas, les jeux vidéo et les séries. Au niveau des mangas, je lis un peu de tout et concernant les jeux vidéo, j'aime les jeux cozy et de gestion (Stardew Valley, Life is strange, Les Sims, Anno 1800) mais aussi les jeux comme Pokémon, Assassin's Creed, Minecraft,...

Laisser un commentaire