[Chronique] Gary Cook, tome 2 de Romain Quirot et Antoine Jaunin

Romain Quirot & Antoine Jaunin – Nathan (2018) – 374 pages – Jeunesse & SF

17,95€ sur Amazon

Gary est parvenu à embarquer clandestinement sur Deucalion, et rien ne l’a préparé à ce qu’il découvre : une véritable ville s’est recréée dans le ventre de la navette spatiale, abritant des centaines d’Oubliés. Mais ces Oubliés vivent coupés de la partie haute de la navette, occupée par les Invisibles à qui ils servent de main d’œuvre. La révolte gronde, enflammée par une mystérieuse Voix venue des étoiles. Comment Gary peut-il réussir à retrouver sa mère s’il n’a pas accès au monde des Invisibles ? Passager clandestin, il doit également se cacher des inquiétantes Ombres. Heureusement, de vieux amis sillonnent le Marché rouge – mais aussi de vieux ennemis…

Mon avis

Si vous suivez un peu l’actualité du site, vous n’êtes pas sans savoir que j’avais a.d.o.r.é. le premier tome de Gary Cook, et je ne pouvais évidemment pas passer à côté de la suite. Même si je l’ai un peu moins aimée que le tome précédent, j’ai tout de même passé un excellent moment de lecture.

Dès les premières pages, on commence fort : l’action démarre directement. On reprend les événements là où on les avait laissés dans le premier tome, et heureusement que je l’avais terminé il y a peu de temps car les auteurs ne nous fournissent aucun rappel du Pont des Oubliés. Au fil de notre lecture, plusieurs souvenirs sont abordés par les personnages, et ils sont les bienvenus, car j’avoue que j’avais tout de même oublié certains détails.

L’écriture est toujours aussi fluide et visuelle. La saga Gary Cook pourrait d’ailleurs très facilement être adaptée en films au vu de la justesse des descriptions. Attention, je ne parle pas ici de longues descriptions à n’en plus finir, mais plutôt d’une manière de décrire les choses précise et juste à tel point qu’il n’en faut pas plus pour que l’on puisse se représenter les choses. J’avoue avoir tout de même eu du mal à me représenter le vaisseau, car les détails le concernant nous viennent petit à petit, j’aurais peut-être apprécié la présence d’une carte pour tout visualiser.

Concernant les personnages, on suit Gary et Dean sous forme de point de vue alternés. Ils se situent dans deux parties complètement différentes du vaisseau, et nous en apprenons un peu plus grâce à eux deux. Gary est plus mature, et plus surprenant que dans le premier tome dans lequel il était passif, peureux et parfois agaçant. Il a toujours peur, mais il prend sur lui pour affronter ce qui l’entoure et résoudre les énigmes qui le poussent à avancer. Dean, quant à lui, est toujours un personnage que j’adore suivre ! J’ai beaucoup apprécié le fait qu’on le voie davantage dans cette suite.

Je trouve cette saga vraiment originale, surtout au niveau de l’univers qui nous est présenté. Je regrette un peu les paysages maritimes du premier tome, mais la série évolue, et les personnages avec elle. La fin est insoutenable, et on doit attendre 2019 pour la suite… Quelle horreur !

« J’ai adoré »

Un grand merci aux éditions Nathan pour l’envoi de ce roman !

Émilie

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Laisser un commentaire

Scroll Up