[Chronique] Crapule de Jean-Luc Deglin

Crapule

Jean-Luc Deglin – Dupuis (2017) – 128 pages – BD & Humour

Crapule est un chat, un vrai. Le genre qui porte bien son nom. Dans son appartement au coeur de la ville, qu’il partage avec sa maîtresse, chaque jour comporte son lot d’aventures et de bêtises : missions d’exploration dans les placards, amour fou avec les rideaux et séances de câlins incongrues… Parfois au grand dam de sa propriétaire qui doit réparer les dégâts. Mais on pardonne toujours à Crapule, tant il est mignon.

Mon avis

J’ai découvert cette bande-dessinée dans les suppléments du Journal de Spirou et j’ai tout de suite accroché avec l’histoire de cette petite boule de poils noire.

Chaque planche raconte un nouvel épisode de la vie de Crapule et de sa maîtresse, dépassée par la tournure que prennent les événements. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la rencontre de ces deux personnages était assez particulière : la mère de la jeune fille lui a confié le chaton de sa voisine et lui a envoyé par la poste ! Un début de cohabitation pour le moins original.

Nous suivons donc les aventures d’un petit chat tout à fait ordinaire qui en fait voir de toutes les couleurs à notre héroïne. La vie avec un chat est pleine de surprises, et je me suis moi-même reconnue plus d’une fois dans ces planches. Je pense que chaque propriétaire d’un chat se reconnaitra dans ces situations universelles bourrées de bêtises, d’humour, de tendresse et de réalisme.

Le format du livre est petit (20x16cm), ce qui rend les planches très courtes avec, à chaque fois, quatre cases. La lecture n’en est que plus dynamique dans cette bande-dessinée dans laquelle le dessin prône sur les textes. Ces derniers sont assez peu présents, finalement, étant donné que le dessin suffit largement à comprendre toutes ces scènes humoristiques. Le style minimaliste de l’auteur m’a beaucoup plu, et plus particulièrement le travail des couleurs mêlant des nuances de blanc, de noir et de bleu.

Lorsqu’on aime les chats, ces 128 pages passent à une vitesse folle. Un coup de cœur qui m’a beaucoup fait rire tout en me rappelant certains moments de ma propre vie. Que vous soyez propriétaire d’un chat ou non, je ne peux vous dire qu’une chose : foncez !

« Coup de cœur ! »

Un grand merci aux éditions Dupuis pour l’envoi de cette BD !

Émilie

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Laisser un commentaire

Scroll Up