[Chronique] Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

Le résumé

Je suis ton soleil

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s’acharne à les dévorer. Mais ce n’est pas le pire, non.

Le pire est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d’une inconnue aux longs cheveux bouclés?

Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

Source : Babelio

Mon avis

Ce livre a fait beaucoup parler de lui lors de sa sortie en mars 2017. Sa couverture ornée de coquillettes m’a tout de suite attirée pour son originalité, bien que je ne connaisse pas l’histoire. Il dormait donc dans ma pile à lire depuis sa sortie et je me suis enfin décidée à le commencer il y a environs un mois. Après un premier échec (je n’avais pas accroché du tout à l’histoire et aux personnages), je l’ai emporté avec moi dans ma valise pour cet été en espérant qu’il me plairait davantage dans une ambiance propice aux lectures légères.

Honnêtement, Je suis ton soleil n’est pas une lecture très originale. L’histoire et les personnages sont bourrés de clichés et c’est sans doute pour cette raison que je n’ai pas apprécié ma lecture lors de mon premier essai. L’histoire s’ouvre sur une scène durant laquelle Déborah, le personnage principal, s’imagine top-model et désirée de tous. J’ai directement compris que certaines préoccupations de notre héroïne ne voleraient pas bien haut et tourneraient principalement autour des garçons. Je n’apprécie pas particulièrement ce genre de lecture mais heureusement pour moi, ce sujet, bien que central, s’est un peu atténué au fil de l’histoire pour laisser place à d’autres sujets plus intéressants et bouleversants.

Ce roman est avant tout réservé à un public adolescent. Les thématiques abordées sont réalistes mais se limitent aux préoccupations (assez réductrices par moments) que pourraient avoir des adolescents. Je pense que j’aurais davantage apprécié ce roman et que je me serais plus attachée aux personnages si je l’avais lu il y a quelques années. Les sujets qui tracassent Déborah et ses camarades s’arrêtent à des histoires de cœurs, la plupart du temps, et j’aurais aimé que l’auteure aille plus loin dans sa réflexion et tente de surpasser ces clichés liés aux adolescents.

Malgré ces points qui m’ont assez dérangée, j’ai tout de même globalement apprécié Je suis ton soleil. L’écriture de Marie Pavlenko est très belle et agréable à lire. Une certaine fraîcheur se dégage du texte malgré les événements dramatiques vécus par Déborah et son entourage. J’ai également beaucoup aimé les citations réinterprétées en guise de chapitres, ainsi que les expressions inventées par notre héroïne et sa meilleure amie, plus drôles les unes que les autres. Ce sont les principaux atouts de ce livre qui nous propose, au final, une histoire tout à fait classique.

J’ai passé un agréable moment avec ce livre malgré ses quelques défauts. Il se lit étonnamment vite et on a envie de découvrir la suite !

Ritw

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. Mes fictions favorites sont Harry Potter, Game of Thrones et Le Monde de Charlie. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Laisser un commentaire

Scroll Up