[Chronique] Sous béton de Karoline Georges

Karoline Georges – Folio (2018) – 210 pages – SF

Depuis sa naissance, l’enfant est enfermé dans une minuscule cellule, au 804 du 5969e étage de l’Édifice. Autour de lui, que du béton, sans ouverture sur l’extérieur. Et deux présences : le père qui s’abrutit de plus en plus et la mère qui redoute l’expulsion. Immobile dans son dortoir, l’enfant est bouleversé par une transformation qui lui révélera un horizon inattendu. 

Mon avis

Vous n’êtes peut-être pas sans savoir que le forum Livraddict a décidé d’arrêter les partenariats organisés entre les membres et les maisons d’édition. J’ai décidé de profiter de ces dernières sessions car je n’y avais plus participé depuis un moment. C’est donc pour cela que j’ai reçu Sous béton de Karoline Georges, et peut-être aurais-je dû m’abstenir car je n’ai pas du tout accroché au point d’abandonner mon livre, ce qui ne m’arrive, pour ainsi dire, jamais.

Je ne sais même pas par où commencer… Je n’ai pas lu grand chose, une cinquantaine de pages maximum, mais le style de l’auteur et l’ambiance générale dans laquelle les personnages évoluent me rebutaient autant l’un que l’autre. Ce roman est déroutant, dense et sombre, et heureusement qu’il ne fait que 210 pages!

Dès le départ, l’ambiance oppressante de l’histoire est posée par l’auteure. Petit à petit, elle nous fait comprendre sa vision du futur (atroce, c’est le moins que l’on puisse dire) et même si certains passages sont vus et revus, d’autres surprennent par leur mise en situation et apportent une certaine réflexion. Malgré cela, je suis ressortie assez dégoutée des quelques pages que j’ai lues. Je sentais bien qu’il y avait un sens derrière tout cela, mais certaines scènes m’ont tellement révoltée que je n’avais même pas envie de connaître la suite.

Un roman d’anticipation dystopique à ne pas laisser entre toutes les mains. C’est oppressant, c’est complexe, mais surtout déconcertant. Je me suis plus d’une fois retrouvée à tourner les pages sans vraiment assimiler ce que je lisais… Dommage !

« Pas terrible »

Merci à Livraddict et aux éditions Folio pour l’envoi de ce roman.

Émilie

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Laisser un commentaire

Scroll Up