Par le feu

[Chronique] Par le feu de Will Hill

Par le feu

Will Hill – Éditions Casterman (2019) –  462 pages – Drame & Jeunesse

16,90€ sur Amazon

Avant, elle vivait derrière la clôture. Elle n’avait pas le droit de quitter la Base. Ni de parler à qui que ce soit. Parce que Père John contrôlait tout et qu’il établissait des règles. Lui désobéir pouvait avoir des conséquences terribles. Puis il y a eu les mensonges de Père John. Puis il y a eu le feu.

Mon avis

Il m’a fallu un moment avant de sortir ce roman de ma pile à lire, et après réflexion je pense que j’ai bien fait d’attendre car c’est le genre d’histoire qu’il vaut mieux lire au « bon moment » de par la dureté de ses thématiques. Au final, il s’agit de l’un de mes coups de cœurs de l’année (malheureusement bien trop rares).

Par le feu est inspiré d’une histoire vraie, celle de la secte des Daviniens qui ont péris dans l’incendie de leur ferme à Waco, au Texas dans les années 90. A travers les yeux de la jeune Moonbean, 17 ans et survivante du massacre de Waco, Will Hill emmène ses lecteurs dans un récit fictif de l’après-secte : que deviennent les victimes et comment vivent-elles leur retour à la vie normale ?

Je n’avais jamais eu l’occasion de lire un roman sur les sectes, alors que c’est un sujet qui m’a toujours intéressée. Je me souviens qu’il était vaguement abordé dans le tome 2 des Ailes d’Alexanne d’Anne Robillard, mais rien de fou. Hors, je trouve qu’il s’agit d’une thématique importante qui mérite plus d’attention, en particulier dans le monde culturel et littéraire. Will Hill l’aborde d’ailleurs avec beaucoup de justesse (selon moi), même si cela peut être assez dur par moments. La réalité des sectes est bien représentée (encore une fois, selon moi, car je ne suis pas une professionnelle du sujet, loin de là).

J’ai bien accroché avec Moonbean que l’on suit notamment durant sa psychothérapie et un interrogatoire du FBI après le drame de Waco. Ces entretiens et les différents flash-backs auxquels nous avons droit nous permettent petit à petit de recoller les morceaux et d’en apprendre plu sur la vie de la protagoniste du récit. J’ai particulièrement apprécié le courage dont Moonbean fait preuve, surtout lorsqu’on découvre les épreuves particulièrement difficiles auxquelles elle a dû faire face.

Je ne m’attendais pas du tout à avoir un coup de cœur pour ce roman. Il est vrai que j’accroche plutôt bien avec les romans dramatiques au climat assez dur, mais j’avais peur que le sujet ne soit pas assez bien abordé, ne soit pas assez réaliste. Je me suis totalement trompée, Par le feu est à la fois poignant et rempli d’espoir, et je vous conseille vivement de vous jeter dessus sans plus attendre !

« Coup de cœur »

Merci aux éditions Casterman de m’avoir permis de découvrir ce roman.

Un avant-goût

Je n’ai pas besoin d’écrire ce qui m’est arrivé, ce que j’ai vu. Toutes ces choses sont gravées en moi, marquées au fer rouge, telles des cicatrices qui refusent de s’effacer.

Par le feu, de Will Hill

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Laisser un commentaire

Défiler vers le haut