[Chronique] L’étoile rebelle de Cathy Cassidy

Cathy Cassidy – Nathan (2018) – 264 pages – Jeunesse

A 14 ans, Mouse vit dans un quartier pauvre où il aime taguer les murs la nuit. Alors qu’il se rend à un rendez-vous avec Dave, son assistant social, il rencontre la jolie Cat, rebelle et mystique, dont il ne peut s’empêcher de tomber amoureux. Ensemble, il recueillent un chien abandonné qu’ils prénomment Lucky. Mais lorsqu’ils comprennent que Lucky appartient à l’un des dealers du quartier, les ennuis arrivent, et avec eux, Mouse découvre que Cat dissimule un secret…

Mon avis

Il y a deux mois de cela, je vous publiais une chronique sur La belle étoile de Cathy Cassidy, un roman qui m’avait assez déçue en comparaison avec les autres œuvres de l’auteure. Je me suis tout de même laissée tenter par cette suite centrée sur le personnage de Mouse, un jeune garçon perturbé que Dizzy avait pris sur son aile dans le premier tome.

Comme tous les romans de Cathy Cassidy, L’étoile rebelle est facile à lire et se dévore, tout simplement. En quelques heures à peine, il était terminé, et malgré une histoire assez simple en apparences, j’ai préféré ce tome-ci au précédent. Mouse est un personnage très attachant malgré son comportement insouciant, et pour cause : on découvre très vite son passé touchant et déchirant.

Mouse va réussir à s’ouvrir à une jeune fille nommée Cat, mais va très vite découvrir qu’elle dissimule un secret. Si notre personnage principal est présenté comme un fauteur de troubles, on se rend très vite compte que c’est Cat qui leur attire tous ces ennuis.

L’écriture est simple, et c’est tant mieux étant donné que nous suivons le point de vue d’un jeune adolescent de 14 ans. J’ai trouvé les événements plus crédibles que ceux de La belle étoile, et les personnages beaucoup plus attachants et travaillés. La romance n’alourdit pas l’histoire, au contraire : elle rend le tout encore plus mignon et doux.

Ce livre s’inscrit dans des événements réels, et ce genre d’histoire devrait être davantage abordée dans la littérature jeunesse. Je regrette juste que le contenu du roman ne soit pas assez exploité, qu’on reste, la plupart du temps, en surface. Une histoire qui finit bien et qui redonne un peu d’espoir !

« À découvrir »

Merci aux éditions Nathan de m’avoir permis de découvrir ce roman.

Émilie

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Laisser un commentaire

Scroll Up