[Chronique] Le Maître de l’Arc de Viviane Moore et Stéphane Berland

Le maître de l'arc

V. Moore & S. Berland – Éditions Gallimard Jeunesse (2017) – 272 pages – Historique & Jeunesse

Saint-Malo, 1522.
Josselin, seize ans, rêve de devenir archer dans la compagnie de l’Épervier. Sous le commandement du maître de l’arc, l’entrainement est rude, la sélection impitoyable. Un matin, alors qu’il monte la garde sur les remparts, Josselin assiste, impuissant, à la mort d’un inconnu… Qui était-il? Que signifient les étranges tatouages qu’il porte sur le corps ? Quand un serviteur de Jacques Cartier est retrouvé assassiné, Josselin voit ses pires craintes se confirmer : un meurtrier rôde dans les ruelles étroites de la cité corsaire…

Un passionnant thriller historique dans le monde méconnu des archers.

Mon avis

C’est avec un plaisir non dissimulé que je me suis lancée dans ce tout nouveau roman de Viviane Moore et Stéphane Berland. Je n’avais encore jamais eu l’occasion de lire une œuvre de ces auteurs, mais c’est désormais chose faite, et j’en suis ravie !

Je ne vous cache pas que Le Maître de l’Arc est avant tout une histoire adaptée aux plus jeunes, mais j’y ai, moi aussi, trouvé mon compte. Il s’agit d’un roman d’apprentissage dont les événements prennent place durant le XVIème siècle à Saint-Malo. Une époque et un lieu méconnus des enfants d’aujourd’hui, tout comme le monde des archers dans lequel nous sommes plongés. J’ai adoré découvrir cet univers à travers les yeux d’un enfant devenu adolescent, innocent face au monde qui l’entoure.

Josselin Trehel vit pour son seul et unique rêve : devenir archer. Son entraînement est rude mais porte ses fruits, et lorsqu’il apprend qu’une compagnie d’archers sera bientôt créée, il postule directement. Josselin est un personnage attachant auquel on s’identifie facilement. Tout comme lui, chacun possède son propre rêve et ses propres ambitions. À ses côtés, on retrouve une large sélection de personnages secondaires, tous différents les uns des autres, et qui réussissent à enrichir le récit et ajouter du mystère à la trame principale.

L’intrigue est bien menée, et ce jusqu’à la fin du livre. L’écriture est fluide, les chapitres sont courts et s’enchaînent très rapidement. Le duo d’auteurs réussit à nous donner juste assez d’éléments pour que l’on ait envie de continuer notre lecture jusqu’à son terme.

Le Maître de l’Arc est un roman médiéval au vocabulaire riche qui saura faire découvrir à ses lecteurs un univers trop méconnu jusqu’ici. Chacun trouvera son compte dans ce thriller historique à l’action rythmée et à l’intrigue rondement menée.

« On a adoré »

Merci aux éditions Gallimard Jeunesse qui m’ont permis de découvrir ce roman !

Émilie

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. Mes fictions favorites sont Harry Potter, Game of Thrones et Le Monde de Charlie. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Laisser un commentaire

Scroll Up