[Chronique] Le Faiseur de Rêves de Laini Taylor

Laini Taylor – Lumen (2018) – 664 pages – Jeunesse & Fantasy

16€ sur Amazon

C’est le rêve qui choisit le rêveur, et non l’inverse…
Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.

Mon avis

Lorsque j’ai commencé ce roman, je n’imaginais pas une seule seconde dans quel genre d’histoire j’allais tomber. L’auteure est dotée d’une imagination hallucinante et j’ai été surprise à plusieurs reprises par ce récit extraordinaire. Autant vous le dire dès le départ : je me suis pris une grosse claque par ce premier tome d’une duologie à l’histoire riche et complexe, mais surtout très prenante.

J’ai beaucoup apprécié les différents personnages que nous suivons, et surtout Lazlo qui est humble, curieux, intelligent et réfléchi. Au final, il reste tellement « ordinaire » que j’ai tout de suite réussi à m’attacher et à m’identifier à lui. Son amour fou pour les livres y était pour beaucoup, je dois bien l’avouer. Chaque personnage est doté de sa propre personnalité, de sa propre histoire. Ils sont tous très travaillés, ce qui rend l’histoire encore plus réaliste.

Malgré la taille du roman (près de 700 pages), la lecture est fluide grâce au rythme installé par Laini Taylor. J’ai, bien entendu, relevé quelques longueurs, mais je ne les ai pas trouvées dérangeantes du tout car l’écriture, bien que particulière, est très agréable et ce sont des explications qui nous permettent d’avancer et de découvrir davantage l’univers dans lequel nous sommes plongés. Un univers complet, mais complexe, effrayant et intriguant à la fois, un univers qui fait rêver, dans lequel on se croirait véritablement.

Petit point noir pour la romance, que je n’ai pas trouvée utile. J’ai trouvé qu’elle prenait assez vite le dessus sur l’intrigue principale, et je trouve ça plutôt dérangeant. Un livre aussi bon n’a pas nécessairement besoin d’une romance à mes yeux.

Malgré ce détail, j’ai vraiment adoré Le Faiseur de Rêves et j’espère que la suite ne tardera pas trop à être traduite car j’ai vraiment hâte de la découvrir ! Un roman un peu lent à se mettre en place, mais qui se rattrape très vite grâce à son intrigue qui m’a littéralement transportée.

« On a adoré »

Un grand merci aux éditions Lumen pour l’envoi de ce roman !

Émilie

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. J'aime découvrir de nouvelles choses !

2 pensées sur “[Chronique] Le Faiseur de Rêves de Laini Taylor

  • 7 mai 2018 à 17 h 11 min
    Permalink

    Et voilà, encore un livre que j’ai envie d’acheter … x)
    Très chouette chronique en tout cas !

    Répondre
    • 7 mai 2018 à 19 h 28 min
      Permalink

      Ahahah désolée, mais il en vaut la peine ! Merci beaucoup 😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Scroll Up