[Chronique] Lastman Stories : Soir de match

Lastman Stories - Couvertures

Alexis Bacci & Bastien Vivès – Casterman – 201 pages – Action & BD

Retour en arrière, quinze ans avant les événements que nous connaissons. Le jeune Richard Aldana est une star au sommet de sa gloire et un mari plutôt volage. Milo Zotis, parrain de la mafia locale s’apprête à inonder la ville de Sector, une dangereuse drogue expérimentale. Pour l’en empêcher, deux anti-héros radicalement opposés : H, un flic infiltré, et le Corbeau, un justicier masqué aux méthodes extrêmes…

Finale de Violent Ball, drogue mutagène, justicier psychopathe, ville au bord de l’implosion : bienvenue à Paxtown !

Mon avis

Premier volet d’une série de spin-off prenant place dans l’univers de Lastman, Soir de match se situe environs 15 ans avant les événements du premier épisode de la série originale. C’est avec cet ouvrage que je découvre Lastman et ne sachant pas à quoi m’attendre, j’étais très impatient de le lire. Au final, je suis assez mitigé

J’ai trouvé le rythme de la narration saccadé. Il n’y avait jamais de juste milieu : parfois l’intrigue avance très vite, parfois il ne se passe quasiment rien pendant vingt pages. Durant la lecture, cela se traduit par des événements entrecoupés d’ellipses maladroitement amenées. Il suffit de voir à quel point certains dialogues sont volontaires coupés ou mis en suspend le temps de nous montrer ce qu’il se passe avec un autre personnage.

Lastman Stories - Extrait

L’histoire est centrée sur H., présenté comme étant le héros principal de ce spin-off, mais celui-ci finit rapidement par être mis de côté au profit d’autres protagonistes tels qu’Aldana ou Adrian Velba. Ces différents personnages que l’on côtoie dans la BD sont réalistes et attachants.

Comme souvent dans les BD de style manga ou comics, l’utilisation non justifiée de contenu sexuel et de violence exagérée ont rendu ma lecture difficile par moments. Ces scènes n’étaient, la plupart du temps, pas utiles et n’apportaient à l’histoire.

Si vous êtes fan de Lastman, vous possédez sûrement déjà ce spin-off. Par contre, si, comme moi, vous ne connaissiez pas cette série, n’hésitez pas à aller feuilleter quelques planches en magasin pour vous faire votre propre idée. L’univers dans lequel les personnages évolue est foisonnant, et l’histoire à l’ambiance particulièrement noire ne manque pas de rebondissements !

« À découvrir »

Merci aux éditions Casterman de m’avoir permis de découvrir cette BD.

Maxim

Fan de jeux vidéo depuis mon enfance, j'ai eu l'occasion de jouer à énormément de licences, des plus connues aux moins connues. J'aime également la musique, le cinéma, le dessin et la photographie.

Laisser un commentaire

Scroll Up