[Chronique] L’Archipel : de quel criminel êtes-vous le sosie?

Bertrand Puard – Casterman (2018) – 280 pages – Jeunesse & Policier

Yann est la victime d’un business très lucratif : l’échange d’identités. Son malheur : être le sosie de Sacha Pavlovitch, le fils d’un puissant trafiquant d’armes franco-russe, qui a acheté sa tranquillité moyennant quelques millions de dollars. Tandis que Yann clame son innocence, Sacha se fait passer pour lui et découvre une vie paisible, sur une île paradisiaque du Sud de la France. Une affaire parfaitement rodée. Du moins en apparence…

Mon avis

Bertrand Puard est connu pour ses sagas Bleu, blanc, sang et Les Effacés. Pour ma partc’est avec le premier tome de L’Archipel que je découvre sa plume et son imagination. Un bon premier tome difficile à lâcher, mais qui souffre néanmoins de quelques défauts.

J’ai trouvé l’histoire un peu longue à démarrer. Le roman est court, moins de 300 pages, c’est donc dommage qu’il faille autant de temps avant de se sentir entièrement plongé dans le récit. Heureusement, une fois que ce fut le cas, j’étais captivée par l’enchaînement des événements, et j’avais du mal à reposer mon livre. Un revirement de situation auquel je ne m’attendais pas au vu de la difficulté que j’avais à entrer dedans au début. J’aurais tout de même préféré un rythme plus constant, car une fois l’action arrivée, tout s’enchaîne beaucoup trop vite, et trop facilement, rendant le roman assez superficiel au final.

Les pages se tournent de manière très fluide, et ce grâce à l’écriture de Bertrand Puard. Si elle n’a rien de transcendant dans les termes utilisés, elle est très visuelle et on a presque l’impression d’être devant un film. Je n’ai donc eu aucun mal à visualiser tous les éléments présentés par l’auteur, même si j’ai éprouvé quelques difficultés à me repérer avec tous ces changements d’époques et de personnages.

Concernant l’histoire en elle-même, je l’ai trouvée très originale. Même si j’aurais aimé que l’auteur prenne plus de temps à détailler certaines choses, je ne m’attendais pas aux révélations. Même chose en ce qui concerne les personnages : ils ont leur propre caractère et leur propre personnalité, mais en raison du fait qu’ils soient peu approfondis et développés, je n’ai malheureusement pas réussi à m’attacher à eux.

Une première partie très longue qui laisse place à une seconde beaucoup plus haletante que j’ai lue d’une traite. Si l’intrigue m’a beaucoup plu, j’aurais aimé plus de développement de la part de l’auteur pour vraiment réussir à me plonger dans L’Archipel.

« À découvrir »

Un grand merci aux éditions Casterman pour l’envoi de ce roman !

Émilie

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Laisser un commentaire

Scroll Up