[Chronique] La trilogie « Shades of Magic » de V.E. Schwab

Shades of Magic - Trilogie

V.E. Schwab – Éditions Lumen (2017-2018) – Fantasy

Tome 1 : 15€ sur Amazon – Tome 2 : 16€ sur Amazon – Tome 3 : 16€ sur Amazon

Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Mon avis

J’ai commencé à m’intéresser à cette histoire dès la sortie du premier tome, en 2017, et je vous avoue que c’était principalement dû à la beauté de sa couverture (futilité, bonjour). Je ne savais donc pas vraiment de quoi cette trilogie allait parler avant de me plonger dedans, et quelle surprise ! Je vous conseille, comme moi, de ne pas trop vous pencher sur le résumé qui en dit beaucoup trop à mon goût (et que j’ai volontairement raccourci dans cet article), mais de vous laisser surprendre par l’imagination débordante de V.E. Schwab.

L’auteure nous plonge dans un univers extraordinaire façonné de toutes pièces. Le monde qu’elle est parvenue à créer rien qu’avec ses mots est tout simplement époustouflant, et ses descriptions nous donnent vraiment l’impression d’être plongés dedans comme si nous y étions. L’intrigue qui prend place dans cet univers est palpitante au possible, et encore plus dans le dernier tome. Je me suis retrouvée plus d’une scotchée devant mon livre tellement il m’était impossible de le lâcher, j’avais besoin de connaître la suite.

Mais comment ne pas parler de cette saga sans aborder les personnages qui la composent ? Cette trilogie nous présente une multitude de personnages tous plus profonds les uns que les autres. On passe de point de vue en point de vue, et on s’attache très rapidement à leur personnalité complexe et à leur psychologie travaillée. J’ai été étonnée de constater à quel point tout ce petit monde est développé par V.E. Schwab. J’admire Lila et son tempérament de feu et j’aime Kell et son courage, mais au terme de cette saga je me rends compte que mon opinion sur certains personnages a considérablement changé. Je pensais détester Holland, mais j’ai finalement réussi à lui pardonner. Rhy, Maxim, Emira, Lenos, Hastra, Tieren… Ils me manquent déjà tous si fort !

Le seul reproche que je pourrais faire à cette saga, c’est le nombre de longueurs qu’elle contient. Les romans sont assez gros, surtout le dernier qui fait plus de 700 pages, et j’avoue avoir eu du mal à rentrer dans l’histoire, surtout dans le deuxième. Mais je vous promets qu’une fois l’action commencée, on ne s’arrête plus de tourner les pages, et on en demande encore et encore !

Cette saga vient de s’inscrire parmi les meilleures que j’ai lues. L’histoire est originale et bien pensée, et la fin est tout simplement brillante ! V.E. Schwab est une auteure incroyable que j’ai hâte de découvrir à travers d’autres récits comme Vicious ou City of Ghosts qui sont déjà dans ma pile à lire.

« Coup de cœur ! »

Un grand merci aux éditions Lumen pour l’envoi du troisième tome !

Un avant-goût

– Je vous prie de m’excuser pour mes actes de ce soir-là. Je n’étais pas moi-même.
– Quant à moi, je vous prie de m’excuser de vous avoir tiré dans la jambe. J’étais moi-même.

Émilie

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Laisser un commentaire

Scroll Up