[Chronique] J’ai égaré la lune d’Erwan Ji

Erwan Ji – Nathan (2018) – 380 pages – Jeunesse & Contemporain

« Quand j’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait “chérie”. Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m’appelle “ma petite otarie”. Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi ? C’est pas grave. La vie, c’est comme une blague. C’est plus rigolo quand t’as pas deviné la fin. »

Mon avis

Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire J’ai avalé un arc-en-ciel, le début des aventure de Puce, notre héroïne, mais je pense que cela ne saurait tarder étant donné que j’ai adoré J’ai égaré la lune ! Par ailleurs, vous pouvez très bien lire ce roman sans avoir lu le précédent, cela ne pose aucun problème.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je propose que nous nous arrêtions quelques instants sur la couverture, tout simplement magnifique ! J’ai directement été attirée par le drapeau nippon revisité, et tous ces petits dessins représentant l’aventure dans laquelle Puce va se retrouver plongée. Machine à écrire, tortue, Harry Potter, Converse, feu de camp… de quoi nous donner un bel avant-goût de cette histoire de laquelle notre héroïne ressortira grandie.

Les problématiques abordées dans ce récit sont nombreuses : l’amour à distance, la sexualité, le rapport à la vie, au temps et aux autres… Elles sont traitées avec justesse et avec beaucoup de sensibilité. Puce s’en va vivre de nouvelles expériences, notamment la vie en colocation qui ne s’avère pas toujours facile, et va tirer les leçons des difficultés qui se mettent en travers de son chemin. Une réelle ode à la vie que nous propose ici Erwan Ji !

J’ai adoré me plonger dans cette tranche de vie et suivre tous ces personnages aux cultures multiples, à la fois si différents les uns des autres, et pourtant si semblables. Je me suis sentie proche d’eux, tellement que, par moments, je ne pouvais plus lâcher mon livre. Je voulais à tout prix connaître la suite, en apprendre plus sur chacun d’eux.

C’est un roman qu’il faut découvrir par soi-même, c’est pourquoi je n’en dirai pas davantage dans ma chronique. Je vous conseille vivement de vous le procurer, que vous ayez lu ou non J’ai avalé un arc-en-ciel. Ce livre vous donnera sans aucun doute le sourire. Un véritable roman « feel good » !

« On a adoré »

Un grand merci aux éditions Nathan pour l’envoi de ce roman !

Émilie

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Une pensée sur “[Chronique] J’ai égaré la lune d’Erwan Ji

Laisser un commentaire

Scroll Up