[Chronique] Comme un chef, l’autobiographie culinaire

B. Peeters & A. Aurita – Éditions Casterman (2018) – 216 pages – Biographie & BD

Entre 18 et 25 ans, la cuisine a tenu une place immense dans la vie de Benoît Peeters. Après un repas chez les Frères Troisgros à Roanne, alors le restaurant le plus célèbre de France, le jeune homme apprend la cuisine avec passion, en autodidacte. Quand il laisse tomber la préparation du concours de Normale Sup et que ses parents lui coupent les vivres, Benoît tente de devenir cuisinier à domicile ! Entre deux articles et un job dans une librairie, il s’essaie aux recettes les plus subtiles… et se confronte à la rudesse du réel.

Mon avis

Je ne connaissais ni ce livre ni son auteur avant de recevoir l’ouvrage chez moi. Je l’ai un peu feuilleté et j’ai directement trouvé le style très particulier, mais agréable. Au final, il s’agit plus d’un roman graphique que d’une BD, mais ce n’est évidemment que mon avis.

Benoît Peeters, écrivain, scénariste et critique français, est tant connu pour ses connaissance de l’univers de Tintin que pour son travail de scénariste de bande-dessinées avec Les Cités Obscures. Éternel amoureux de la haute gastronomie, il renoue, dans Comme un chef, avec cette passion qui le suit depuis sa plus tendre enfance.

Dans cet ouvrage, les dessins d’Aurélia Aurita nous racontent les grandes étapes de la vie de Benoît Peeters dans le monde culinaire, à commencer par son repas dans un très grand restaurant, les Frères Troisgros à Roanne. Cet élément déclencheur va l’amener à apprendre l’art de la cuisine en autodidacte et à gravir les échelons pour tenter d’en faire son métier. À cela s’ajoutent d’autres éléments biographiques tels que son enfance, ses études, sa vie de couple, etc. mais ces derniers sont nettement moins exploités.

J’ai particulièrement apprécié les dessins simples et épurés de cette bande-dessinée. Les couleurs utilisées par l’illustratrice subliment les plats représentés. Il est alors très facile de deviner l’onctuosité d’un repas et même si l’on n’a pas les aliments sous les yeux, le mélange artistique de Benoît Peeters et Aurélia Aurita est  communicatif et on a très vite l’eau à la bouche !

S’il ne s’agit pas ici d’un album révolutionnaire, j’ai tout de même pris un immense plaisir à le parcourir. Ce voyage culinaire dans la vie d’un personnage qui m’était totalement inconnu fut une excellente découverte !

Merci aux éditions Casterman pour m’avoir permis de découvrir ce roman !

Émilie

Je suis passionnée de lecture, jeux vidéo, cinéma et séries TV. Je m'intéresse depuis peu à tout ce qui touche à la papeterie et à la vidéo. J'aime découvrir de nouvelles choses !

Laisser un commentaire

Scroll Up